Accueil Campagnes Campagnes contre les féminicides

Campagnes contre les féminicides

Il n'y a pas de "crime passionnel"

par pauline.arrighi@gmail.com

On ne tue pas une femme « par amour ». Le meurtre d’une femme n’est jamais du à un excès de passion.

Quand un homme tue sa compagne ou ex, il a déjà préparé sa victime, il l’a agressée des années durant pour l’affaiblir, tenter de la posséder, d’en faire sa chose, puis quand elle résiste ou tente de fuir, dans un acte de prise de possession ultime, il la tue.

Le féminicide est un meurtre qui s’inscrit dans le continuum du contrôle masculin sur le corps, la sexualité et la vie des femmes. Ce contrôle passe par le propos dégradant, la menace, l’agression, le viol, et va jusqu’au meurtre : ce que les féministes appellent féminicide.

Après la campagne menée par Osez le féminisme : Reconnaissons le féminicide, mes amies Orane M., Flo M., Amanda P. et moi avons mené deux campagnes indépendantes.

 

Ils nous tuent (novembre 2016)

 

 

 

 

 

 

 

« Tu étais violent. Je t’ai quitté. C’était une raison pour me tuer ? »

 

 

Mortelle St Valentin (février 2017)

 

Les femmes ne « tombent » pas « sous les coups de leur conjoint ». Elles sont assassinées, brutalement.

« En 2016, en France, 41 femmes ont été tuées par arme à feu

par leur conjoint, compagnon ou ex. Au moins 119 femmes ont été tuées au total »